Le théâtre Daniel SORANO a servi, le temps d’une demi-journée, de creuset de l’excellence sur l’initiative de GAINDE 2000 qui a honoré les pionniers de la plateforme ORBUS, le Guichet Unique Electronique. Ils ont tenu le pari de faire du Sénégal un leader africain en matière de facilitation des procédures du commerce extérieur. L’occasion a été saisie pour lancer un clin d’œil appuyé à la jeunesse à travers la projection d’un film (ORBUS 1995-2015, l’itinéraire d’une fierté nationale) et une table ronde sur : l’enseignement des Tics au Sénégal, quel enjeu pour l’emploi et la croissance ?  C’était en présence de Monsieur Alioune SARR, Ministre du Commerce, de la Consommation du secteur informel, de la promotion des produits locaux et des PME.

ORBUS, le Guichet Unique Electronique du Sénégal, lancé en 2004, a partagé, ce 30 juin 2016, sa trajectoire faite de vicissitudes et de réussites. Outil de facilitation des procédures du commerce extérieur, ORBUS, est également un système de valeurs porté par des hommes et des femmes, qui se sont fixés comme challenge de classer le Sénégal au rang des grandes nations.

La projection du film intitulé « ORBUS 1995 -2015, itinéraire d’une fierté nationale » retrace un parcours qui n’a pas été lisse. Des opportunités contrecarrées par des poches de résistance qui n’ont pas réussi à casser cette belle dynamique de groupe pilotée par une dame de fer, Mme Aminata Sall Samb.

Elle a managé, avec brio, une équipe de cadres animés par une forte envie de réussir, d’investir leur capital-expérience pour l’éclosion de nouvelles dynamiques. Chemin faisant, certains n’ont pu continuer le combat. Le logiciel de dédouanement GAINDE, mis en place en 1990, se modernise au fil des ans. Tous  expriment leur fierté pour le 1er prix des Nations-Unies dans la catégorie « Améliorer la prestation du service public », reçu en juin 2012.  ORBUS fait des émules dans le monde en raison des performances remarquables réalisées par le Sénégal.

Un esprit de bâtisseur mis en avant

GAINDE 2000 a honoré, 20 ans après, ses pionniers, à travers un vibrant hommage. Ces derniers ont reçu des certificats de reconnaissance et la famille GAINDE a eu une pensée pieuse à l’endroit des disparus. Une attention particulière a été portée à une dame de poigne, Mme Aminata Sall Samb qui a encouragé des hommes et des femmes à maintenir le flambeau. Les concepteurs de cette plateforme se sont inscrits, aujourd’hui, dans une dynamique de perpétuation de l’esprit de bâtisseurs. Ils se sont réjouis du flambeau porté par des étudiants de 12 instituts de formation supérieure du pays, qui expriment un enthousiasme communicatif à travers la promotion de l’entrepreneuriat.

L’administrateur général, présenté comme le père de la dématérialisation, M. Ibrahima Nour Eddine DIAGNE, se réjouit de ce bilan positif. « Le sens de l’imagination a été productif et cela nous rassure quant à l’avenir prometteur de la jeunesse de notre pays. »

Par ailleurs, ce système a permis à la douane sénégalaise d’entrer dans une phase d’exploration. Ses recettes fiscales ont connu une tendance haussière depuis quelques années. « Nous avons atteint 583 milliards de FCFA de recettes avec l’objectif d’aller jusqu’à 600 milliards », souligne le directeur des systèmes informatique de la Douane, le Colonel Alioune DIONE.  Le défi de la célérité a été également relevé grâce à la dématérialisation des formalités en vigueur depuis 2013. « Le temps de traitement des dossiers est passé de 18 jours à 3 jours avec la dématérialisation ».

Mais pour le Directeur général du Fonsis, M. Amadou HOTT, « il faut penser convertir le Gie GAINDE 2000 en société commerciale, l’introduire en bourse et en faire un champion. Sans compétence et excellence, on n’ira nulle part. Il faut aussi lutter contre les lourdeurs ». Les différents intervenants ont mis l’accent sur la nécessité d’une révolution mentale culturelle pour tirer profit du numérique et faire du Sénégal un géant de l’économie du savoir.

Ces recommandations parmi d’autres ont été faites lors de la deuxième édition de la table ronde sur « l’enseignement des tics au Sénégal : quel enjeu pour l’emploi et la croissance ». Elle a mis en évidence cette nécessité de rompre avec des traditions et de tendre vers l’excellence pour une croissance économique durable.

GAINDE 2000 est une entreprise sénégalaise active dans le domaine des TICs et spécialisé dans la conception et la mise en place de Guichet Unique Electronique, et la dématérialisation des formalités publiques.

Il a initié le Startup Challenge, une compétition entre différents établissements de l’enseignement supérieur qui vise à sélectionner, à l’issue de la compétition, les équipes avec lesquelles GAINDE 2000 sera appelé à collaborer dans le cadre d’une incubation sous-tendue par une démarche RSE. Pour cette seconde édition, le jury a porté son choix sur l’ESMT, ISM et ESP qui ont présenté les projets les plus innovants parmi les 12 projets d’entreprise en compétition.

gainde_startup_challenge4 gainde_startup_challenge3 gainde_startup_challenge1 gainde_startup_challenge gainde_startup_challenge2

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here